Les archives de Lorzie et Zouzou

ALBUMS_1

Aujourd’hui j’avais envie de faire un billet un peu différent de d’habitude. Je ne vais pas parler d’une visite à Disneyland en particulier, mais de… toutes ! Enfin, façon de parler ! Je vais commencer par vous poser une question : aimez vous faire des photos lors de vos visites aux parcs, et si oui, comment les conservez vous ? Jusqu’à il y a environ deux ans, en rentrant d’une journée à Disneyland Paris je me hâtais de charger nos photos sur mon disque dur externe (les photos prises avec notre Canon, ainsi que celles de notre Photopass), puis j’en postais régulièrement sur Instagram, mais cela s’arrêtait là. Lorsque le nombre de nos visites, et donc de nos dossiers photos, a commencé à devenir conséquent, j’ai décidé de commencer à imprimer tous ces jolis souvenirs et à les classer dans des albums. Ceci pour enfin en profiter plus agréablement que sur l’écran de mon MacBook !

J’utilisais depuis quelques temps déjà l’application Cheerz (anciennement Polabox) pour mes photos de famille et de vacances. J’ai conservé ce format carré qui imite les tirages Polaroïd pour imprimer nos photos de Disneyland Paris, d’autant plus adapté que l’application iPhone permet de sélectionner les photos que l’on souhaite commander directement sur notre galerie Instagram. J’ai en revanche longuement tâtonné avant de trouver l’album parfait pour y ranger nos photos. Mon choix s’est d’abord porté vers ces albums rectangulaires de chez Hema. Après plusieurs mois d’usage et de nombreuses heures passées à en customiser les pages, leur piètre qualité a commencé à se trahir. Je me suis alors rappelée que j’avais acheté des années plus tôt un album rechargeable de très belle facture chez Muji (de ce style mais d’une collection précédente). Seulement, un seul album n’était pas suffisant, il me faudrait plusieurs volumes pour caser nos nombreuses tribulations chez Mickey ! Coup de pot extraordinaire, j’ai pu acheter un lot de ces albums sur Ebay. Il ne me restait plus qu’à choisir quoi imprimer, et comment !

ALBUMS_0

Graphiste-illustratrice de profession, je suis aussi assez maniaque… Tout cela combiné me donne un souci du détail parfois obsessionnel, qui m’a poussée à mettre en page nos albums sur Indesign avant d’imprimer nos photos ! Ceci autant pour composer des doubles pages graphiques et « harmonieuses », que pour rationaliser les albums et ne pas me retrouver avec une montagne indigeste de ces derniers. J’avais essayé précédemment la technique dite « j’imprime toutes mes photos préférées et je verrai après », mais je me suis retrouvée avec dix fois trop de photos, et pas les plus intéressantes. Chacun fait comme il veut remarquez, mais cette méthode m’a permis par exemple de faire tenir notre semaine de croisière Disney (voir les premiers billets du blog si vous êtes nouveau ici) dans un album de 20 pages soit 120 photos !

Jusqu’à 2015 nos photos de Disneyland Paris étaient généralement prises avec nos iPhones, autrement dit de moyenne qualité, puis Zouzou a incorporé ses talents de photographe au game ainsi que son matos, c’est pourquoi nos albums photos commencent avec nos souvenirs de cette année-là ! C’est également la première année où nous avons investi dans un Photopass, pour ne plus jamais s’en passer. Les visites et les saisons défilent (ainsi que nos différentes coupes de cheveux), et c’est un vrai plaisir de remonter le fil de tous ces moments magiques passés entre soeurs, en famille, et entre amis. J’avoue qu’il faut de la motivation pour fouiller ses disques durs et choisir une poignée de photos sur des dizaines pour raconter une journée chez Mickey, mais le jeu en vaut la chandelle ! Si vous faites également des albums avec vos photos, n’hésitez pas à m’écrire pour me montrer tout ça !

J’espère que ce billet sans prétention vous aura donné des idées, ou que vous aurez apprécié nos albums. Belle soirée à tous !

ALBUMS_2ALBUMS_4ALBUMS_3

Publicités

Noël à Disneyland Paris (Editions 2016 et 2017)

2016_0

La saison de Noël s’achève à Disneyland Paris, et je fais comme à mon habitude trainer en longueur cette période de l’année que j’adore en rédigeant ce billet ! Vous allez vous dire… que la photo d’introduction à ce post n’a pas été prise cette année (du moins si vous êtes un fréquent visiteur des parcs Disney) ! En effet elle date de la saison de Noël 2016, sur laquelle j’ai voulu faire une petite rétrospective ! Pour cause, Zouzou ayant manqué celle de cette année (puisqu’elle a passé le mois de décembre à New York pour un stage, vous suivez ?) j’ai eu envie de l’inclure dans ce billet coûte que coûte !

Nous avons toutes les deux un passeport Dream depuis un peu plus d’un an, mais auparavant nous nous contentions de pass Franciliens, à cause de quoi Zouzou n’avait déjà pas pu profiter de la saison de Noël 2015 (à l’époque elle n’habitait pas encore Paris, ce qui compliquait grandement nos visites). En 2016 nous avons enfin pu fêter Noël au parc, pour notre plus grande joie !

2016_7

Nous avons pris la pose avec nos personnages favoris dans leurs habits de fête, à l’époque nous commencions seulement à coordonner nos tenues et on se débrouillait déjà pas mal il faut le reconnaître (même si ce jour-là on s’est sévèrement gelé les fesses, en témoignent nos mains crispées par le froid) !

Nous avons déjeuné pour l’occasion à Toad Hall, un de nos restaurants favoris, qui sert un fish and chips plutôt pas mal. Il a pour décor la demeure de Crapaud Baron Têtard, héros du court métrage La Mare aux Grenouilles, un de mes Disney favoris ! Peu de gens connaissent ce film à mon avis très sous-estimé, et c’est toujours un bonheur pour moi de m’attabler dans une des salles richement décorées du Chateau Crapaud, qui s’était en plus mis aux couleurs de Noël. Je pousse la digression plus loin en vous confiant qu’une de mes plus grandes craintes concernant l’avenir de Disneyland Paris serait que ce restaurant soit supprimé, à cause du manque de popularité de son personnage emblématique en France.

*
Sur cette anecdote gourmande nous quittons 2016 pour revenir sur mes deux visites de ce Noël à Disneyland, en novembre et décembre ! En voiture Simone (ou quel que soit votre prénom) !

2017_1

Début novembre, Laudine, Matthieu et moi nous sommes donné rendez-vous pour explorer Disneyland Paris le jour de l’ouverture de la saison de Noël 2017, autrement dit le Noël des 25 ans ! Ayant décidé d’arriver pendant les Extra Magic Hours (= heures de magie en plus, tôt le matin, pour les détenteurs de certains passeports et les résidents des hôtels Disney), c’est vers 8h30 environ que nous avons découvert Town Square scintillant de milliers de guirlandes et jonché de sapins BLEUS !

Le bleu est la couleur de Disneyland Paris pour son 25ème anniversaire, et contre toute attente cela se marie magnifiquement bien avec Noël ! Nous nous sommes un peu promenés avant d’aller à la rencontre de Picsou, pour qui nous avons une passion commune (on peut presque dire sans exagérer que le reboot de Ducktales est pour nous une drogue dure). La météo moisie et le service Photopass de piètre qualité ce jour-là ne nous ont pas empêchés de rencontrer également Donald, que nous aimons d’une passion toute aussi dévorante. C’est à peu près à ce moment-là que nous avons rencontré Flavie en chair et en os, après l’avoir connue pendant pendant plusieurs mois en ligne. Nous avons tellement bien accroché que… et bien attendez donc la suite !

2017_B2017_D

A l’occasion de cette visite, Laudine et Matthieu fêtaient leur anniversaire de couple (et je tenais la chandelle), mais nous avons aussi pris un petit déjeuner au très VIP Salon Mickey (merci Matt pour l’invitation), rencontré Minnie, le Perce-Oreilles, et Dingo Père-Noël ; puis nous avons honoré notre réputation de bons vivants au Fuente Del Oro, autre restaurant en bonne place dans la liste de nos favoris.

Les Meet and Greets d’abord :

2017_A2017_E2017_C

… et la bouffe ensuite ! (Les loaded fries ne sont pas très photogéniques, mais qu’est-ce que c’est bon ! Mention spéciale également aux churros que nous avons mangés en dessert !)

2017_I2017_J

A cause de la pluie parfois diluvienne, le show Un Noël FantaStitch a été annulé, je ne l’ai donc vu que lors de ma visite suivante. En revanche nous avons assisté à la parade de Noël et… si j’ai eu un énorme plaisir à retrouver les chars que nous connaissions déjà, mes oreilles, elles, ont été mises à rude épreuve. Je sais que tout le monde ne partage pas mon avis mais… je déteste la nouvelle chanson de cette cavalcade, pourtant une composition originale. Dans la même veine que Lost in the Magic, le morceau qui accompagne Disney Magic on Parade, la parade des 25 ans, celle-ci a remplacé un formidable medley de chansons de Noël qui pour moi était indissociable des fêtes à Disneyland Paris…  Si vous avez lu mon post sur la soirée pirates de notre croisière Disney d’août, vous aurez compris que je suis plutôt old school dans mes goûts musicaux. Mis à part cela, cette parade dirigée par Dingo forme une flotte de chars magnifiques et résolument magiques, on ne s’en lasse pas !

2017_K

*
Il est maintenant temps de passer à la troisième partie de ce billet, et de vous raconter une troisième visite aux parcs pendant la saison de Noël… cette fois avec notre fameuse Flavie ! Flavie est une collectionneuse assidue comme nous, et c’est comme ça que nous nous sommes d’abord rencontrées. Avant de découvrir que nous avions un paquet de choses en commun, d’où cette première visite à Disneyland Paris ensemble !

2017_B_A

Avant même d’arriver aux parcs, nous avions une liste de priorités très précise : faire un maximum de Meet and Greets de Noël, voir les deux shows du parc Disneyland, et goûter un menu de fêtes. Après un passage chez Starbucks pour prendre des munitions (Gingerbread Latte et viennoiseries) afin tenir pendant les EMH, nous nous sommes hâtées de rejoindre la queue pour le Meet and Greet de Mickey. Nous avons enchaîné les rencontres et passé des moments magiques avec Mickey et Dingo, mais surtout Minnie qui était survoltée et adorable ! TOO-MUCH-CUTENESS.

2017_B_D2017_B_B2017_B_C2017_B_E

Notre impératif suivant étant de voir le show Mickey’s Christmas Big Band après déjeuner, nous avons opté pour le menu de Noël du Café Hyperion (décidément, encore un de mes favoris, pour sa décoration Vernienne et ses burgers Star Wars délicieux) afin d’être dans l’enceinte de Vidéopolis en avance et pouvoir se placer le mieux possible. Nous avons sans surprise toutes les deux choisi de goûter le burger de fêtes (boeuf charolais, cèpes, comté, chutney oignon-gingembre), et son dessert (la bûche chocolat-griotte). Rien d’exceptionnel, surtout qu’avec l’affluence dingue au Café Hyperion nous avons mangé tiède, mais ce n’était pas si mal, et surtout nous a permis d’avoir les meilleures places de l’amphithéâtre, alors de quoi se plaint on (de rien).

Une fois en place, nous avons eu la surprise de voir s’asseoir derrière nous Céline (si tu passes par là, coucou !) elle aussi collectionneuse et visiteuse régulière des parcs. Peu après le show a commencé, et nous avons pris une vraie claque ! Car sa qualité est remarquable. Peu après la croisière et ses spectacles extraordinaires, je ne pouvais être que très exigeante et critique, mais je n’ai rien à redire sur Mickey’s Christmas Big Band. Il consiste en une sorte de concert jazzy de standards de Noël (now we’re talking) ponctué de chorégraphies endiablées de la bande à Mickey. L’orchestre de jazz est au top, les costumes et la scénographie idem, et que dire du solo de batterie de Mickey ! OUI vous avez bien lu. Ce show est une excellente surprise, Laudine l’a dit mieux que moi mais il porte à un très haut niveau la qualité des spectacles de Disneyland Paris, comme le fait Mickey et le Magicien, et nous pouvons en être fiers.

2017_B_H2017_B_J2017_B_I2017_B_K

Une fois remises de ces émotions, nous avons enchainé avec le spectacle en plein air Merry Stitchmas (le Noël FantaStitch donc, vous aviez compris), qui nous a également fait passer un excellent moment (« All I Want For Christmas Is You » interprété par Minnie étant la cerise sur le pompon, pour citer Cristina Cordula).

2017_B_M2017_B_O2017_B_N2017_B_P2017_B_L

C’est ainsi que s’achève ce billet sur le thème de Noël à Disneyland paris ! Il ne se veut pas exhaustif, ce n’est qu’une retranscription de ce que j’ai préféré lors de mes visites ces deux dernières années. Je n’ai pas parlé des attractions, mais chaque visite a bien sûr eu son lot de sensations fortes ou non ! Un peu en désordre et anecdotique, j’espère que ce post vous aura plu malgré tout et vous donnera envie si vous ne l’avez jamais fait de vous rendre aux parcs pour cette période magique ! Big up aux copains qui furent de la partie, et le sont toujours quand il s’agit d’aller s’amuser chez Mickey ! Bonne nuit à tous !

Hello and welcome 2018 !

NEWYEARBonne année 2018 à vous tous ! Les vacances de Noël s’achèvent ce soir pour moi, et avant de me remettre au boulot j’avais envie de leur dédier un billet de blog pour me replonger dans les fêtes de 2017 ! Je ne parlerai pas de la saison de Noël à Disneyland Paris dans ce post, je lui réserve un article entier que je compte rédiger prochainement. Pour ce premier billet de l’année je souhaitais simplement partager avec vous quelques images de notre Noël très Disney ! A commencer par la décoration de mon appartement ! Juste avant les fêtes, Zouzou est partie à la conquête de New York pour un stage de cinq semaines, aussi elle n’a pas eu l’occasion d’apprêter son petit chez-elle. J’ai naturellement compensé en décorant pour deux !

Il y a deux ans que j’utilise cette vaisselle achetée au Disney Store, j’avoue que je craque totalement pour ce design. La théière fait particulièrement d’effet chaque année ! Mon sapin était lui aussi une redite des deux Noël précédents, je n’ose pas investir dans des suspensions Sketchbook qui me paraissent tellement fragiles, alors je me contente de boules de Noël (du Disney Store également) et d’ornements en résine de Disneyland Paris. Un jour peut être je décorerai mon sapin aux couleurs de Star Wars ou Pinocchio, un jour peut être… En attendant le rouge et le vert conviennent très bien (la vie de collectionneur c’est pas de la tarte) !

Enfin voici une photo de groupe de nos cadeaux de Noël Disney / Star Wars à Zouzou et moi ! J’ai reçu deux livres Star Wars pour ma collection (dont l’artbook de The Last Jedi, qui me donne furieusement envie d’acheter les précédents…) ainsi qu’un porte-clés Stormtroopers sur ce thème. Le pull et le bonnet sont les cadeaux que m’a offert Zouzou aussi j’ai jugé qu’ils méritaient une place sur cette photo ! Les deux figurines Pop sont un des cadeaux que je lui ai offerts pour compléter sa collection de Dingo ! Elle collectionne surtout les Pop sur le thème d’Harry Potter mais ces figurines de Dingo tirées du jeu Kingdom Hearts (auquel nous avons copieusement joué pendant de nombreuses années) sont particulièrement réussies, et sont une belle addition aux objets que Zouzou collectionne sur son petit chouchou Disney !

PRESENTSPRESENTS_2

Pour honorer une de nos plus chères traditions de Noël, nous sommes évidemment allées voir The Last Jedi au cinéma (deux fois), et l’avons adoré. Je ne pense pas me lancer dans des critiques de films ici à l’avenir (je préfère largement le faire de vive  voix !) mais nous sommes globalement ravies de l’évolution que prend la saga depuis le début de cette troisième trilogie. Ce dernier opus est un chef d’oeuvre visuel, et il nous a procuré une palette d’émotions très fortes (nous avons été scotchées à nos sièges plus d’une fois, oui) ! Star Wars est une de nos plus grandes passions communes aussi j’espère avoir l’occasion d’y consacrer plusieurs billets à l’avenir !

1107_nws_ldn-z-disney-star-wars1

En attendant je vous souhaite une belle soirée et une bonne reprise, pour commencer 2018 sur les chapeaux de roues !

When can we do this again ? Oh oh oh oh !

(Qui peut me dire à quel film fait référence ce titre ?)

C’est le matin du retour, les vacances seront finies dans quelques heures ! Ce samedi 19 août je me suis levée très tôt, et ai laissé Zouzou profiter d’un peu de rabe de sommeil pendant que j’allais chercher nos cafés à la fontaine. La plus adorable des surprises m’attendait sur l’encadrement de notre porte quand je suis sortie de la cabine. En effet, Nana, une passagère dont je ne vous ai pas encore parlé (honte à moi !), nous avait laissé dans le porte-document destiné au courrier un petit sac de Tokyo Disney Resort contenant la plus touchante des missives ainsi qu’un paquet de biscuits japonais au chocolat. Nana est une ancienne CM du Magic qui est venue depuis le Japon pour passer une semaine de vacances sur le bateau, où elle mettait les pieds pour la première fois depuis la fin de son contrat avec la DCL. Nous l’avions croisée au début du séjour dans une file d’attente pour un Meet & Greet, et tout comme Jenny (une autre de nos chouettes rencontres que j’ai racontée plus tôt sur le blog) elle a engagé la conversation après avoir remarqué ma lanière d’appareil photo Mickey. Nous avions longuement papoté et nous sommes croisées de nombreuses fois ensuite, chaque rencontre avec elle fut un moment très drôle et chaleureux. Je ne vous dis pas mon émotion quand j’ai trouvé son petit paquet, j’étais partagée entre le rire et les larmes en l’imaginant demander notre numéro de cabine au Guest Services et arpenter les longs couloirs du Deck 6 pour déposer sa surprise à notre porte. Nous nous sommes bien sûr écrit depuis et j’espère que nous nous reverrons dans un parc Disney quelque part dans le monde ! Une fois mon café au lait éclusé, j’ai réveillé Zouzou et me suis rendue à la boutique Shutters pour prendre la clé USB contenant toutes les photos de notre séjour. J’ai été accueillie là-bas par un des photographes qui nous a de nombreuses fois tiré le portrait pendant la semaine. Il m’a réclamé un hug d’au-revoir et m’a confié que nos tenues assorties et notre bonne humeur allaient lui manquer ! Comme si je n’étais pas déjà au bord du burn-out émotionnel ! Nos précieuses photos récupérées, j’ai rejoint Zouzou et nous avons définitivement bouclé nos valises, tout en terminant de nous préparer.

Arrivées à l’Animator’s nous avons pris places seules à notre grande table, où nous retrouvaient habituellement les Cruz. Le restaurant était rempli de valises, et on a tout de suite senti qu’une effervescence différente de celle des dîners de semaine animait la salle. Nikola nous a expliqué que les matins de débarquements sont les pires pour les CM qui doivent assurer le dernier repas de la croisière en cours, puis briquer les restaurants et se préparer à accueillir les passagers de la croisière suivante quelques heures plus tard. Assez mal réveillées et peu enthousiastes à l’idée de passer une journée à Barcelone avec nos bagages avant de rentrer chez nous, nous avons pris notre petit déjeuner au radar. Nikola et Helen ont été aux petits soins comme d’habitude, et nous ont servi des jus de fruits et du thé avec nos traditionnelles gaufres, carrées ce matin-là ce qui nous a un peu déçues, mais tout aussi bonnes bien sûr ! Des pancakes et de la salade de fruits ont complété ce menu. Nikola et Helen ont pris quelques minutes pour papoter une dernière fois avec nous, Nikola nous a confié qu’il aimerait emmener sa femme à DLP au printemps et nous a demandé quelques conseils, puis nous avons remis leurs enveloppes de tips à chacun et avons échangé des hugs très émouvants. Je ne cache pas que j’ai versé quelques larmichettes, ce qui n’a pas surpris Zouzou car je suis d’une nature très émotive (que Nikola a saluée en disant que c’est un signe d’entièreté) ! Au sujet des enveloppes de tips je regrette de ne pas m’être plus renseignée avant le départ, j’aurais prévu plus de cash pour remercier nos serveurs de leur travail extraordinaire si j’avais mieux compris le principe. Pour résumer, Chaque passager reçoit dans la sa cabine à la fin de la croisière une feuille composée de billets détachables dédiés à chacun des CM qui se sont spécifiquement occupés de son séjour. Sur ces billets figurent le montant suggéré du pourboire global de la semaine pour le Head Server, le Server (Nikola), l’Assistant Server (Helen), et le Stateroom Host (Ryan). Si vous êtes d’accord avec cette somme, il suffit de détacher les coupons et de les mettre dans les enveloppes fournies en ajoutant éventuellement du cash ou un petit mot, puis de les remettre aux CM à qui ils reviennent ou de les déposer au Guest Services. La somme prévue sur le coupon vous sera automatiquement débitée. Après avoir quitté le restaurant nous avons déposé au Guest Services le questionnaire de satisfaction qui nous avait été remis la veille avec les billets de tips. Nikola nous avait expliqué combien remplir ce dernier est important, pour affiner la qualité du service et répondre au mieux aux besoins des passagers, mais aussi pour rendre compte du professionnalisme des CM qui sont récompensés quand leur travail est particulièrement remarquable. Quand nous l’avons rempli Zouzou et moi avons été 100% honnêtes et objectives autant que possible, et avons quasiment donné la note d’excellent partout.

MORNING_3

Nous avons quitté le bateau vers 9h30 et pris un taxi pour le centre de Barcelone. Nous avons été notifiées sur l’application EasyJet que notre avion avait deux heures de retard au départ de sa destination précédente, mais il l’avait quasiment rattrapé avant l’heure de notre vol. Nous sommes arrivées à Paris dans la soirée, épuisées mais la tête pleine de souvenirs magiques. Cette première croisière fut littéralement un rêve éveillé. C’est ainsi que se termine ce récit de voyage, et j’espère qu’il vous a plu ! Je n’aurais jamais cru que l’écrire me prendrait aussi longtemps (pratiquement quatre mois !) mais je ne le regrette pas car cela m’a permis de faire durer le plaisir bien longtemps après notre retour en me replongeant régulièrement dans nos photos pleines de soleil et de Pixie Dust ! Malgré quelques très petits couacs relatifs à notre manque d’expérience de voyage par nous-mêmes, et notre découverte quasi à tâtons de cette merveille qu’est la Disney Cruise Line, cette croisière m’a plus que comblée et restera un des meilleurs souvenirs de ma vie. La partager avec Zouzou a été la clé de cette expérience immersive et hors du commun, et j’ai hâte de planifier notre prochain voyage Disney toutes les deux (ainsi que d’autres voyages non-Disney avec notre soeur Loulou dont ce n’est pas la tasse de thé) !

Outre le luxe et la beauté du navire, la qualité incroyable du service, et la touche Disney à la fois discrète et enveloppante, ce qui m’a le plus marquée pendant cette croisière est la richesse et la diversité des rencontres que nous avons faites. Probablement car le luxe ne fait pas partie de notre ordinaire, nous avons été particulièrement touchées par chaque geste du staff, chaque attention avait pour nous une valeur très forte. Aussi nous avons été amenées à remercier constamment les CM, ce qui a très souvent débouché sur des conversations assez longues et enrichissantes. Le facteur humain a été un énorme vecteur de la magie du voyage, la bienveillance de chaque Cast Member et leur volonté de nous faire vivre une croisière exceptionnelle m’a stupéfiée. Nous avons également beaucoup échangé avec de nombreux passagers, de toutes nationalités, âges et origines. Chaque conversation animée par la joie d’être à bord d’un navire Disney où la magie est partout.

Je clos ce Trip Report par une photo des souvenirs que nous avons rapportés du Magic, pour nous et nos proches, et qui nous ramènent à bord à chaque fois que l’on s’attarde à les admirer ! En attendant un prochain voyage, je continuerai à alimenter le blog de posts sur Disneyland Paris et nos collections, nous espérons que vous continuerez à nous lire !

MORNING_4MORNING_5

A Culinary Cabaret

DAY7_13DAY7_14

Pour notre plus grand plaisir, la rotation des restaurants a fait que nous avons dégusté le dîner de clôture de la croisière à notre table favorite : celle de l’Animator’s Palate. Tout comme le dîner du premier soir à bord, celui-ci fut très animé, et nous a permis de profiter de nouveau de la décoration magique et interactive de l’Animator’s ! Je suis d’ailleurs très curieuse de savoir à quoi ressemblent les repas des passagers qui terminent leur voyage au Carioca’s ou au Lumière’s. Mais avant de vous parler de l’ambiance de la soirée, voici ce que nous avons mangé :

Appetizers :
Appetizer Sampler Plater
Smoked Duck Breast with Pickled Red Onions and Craisins, Dill-Marinated Shrimp with Tomato Mayonnaise and Horseradish, Smoked Salmon Tartar with Sour Cream and Cream Cheese
Main Course :
Roasted Filet of Beef Wellington
Covered with Mushroom Stuffing wrapped in Puff Pastry served with Fingerling Potatoes, Baby Vegetables, and a Cabernet Black Truffle Jus
Herb Crusted Rack of Lamb
With Ratatouille, Roasted Thyme Potatoes, and a Rosemary Red Wine Reduction
Desserts :
Celebration Cake
Layers of Cheesecake covered with Strawberries, embedded in Rich Vanilla Cream and White Chocolate
Chocolate Decadence
For real Chocolate Lovers ! This Chocolate Dessert lets you experience Chocolate in all its glory !

Pour ce dîner particulier, le menu ne proposait pas d’autre choix d’entrées que le plateau d’hors-d’oeuvre à partager. Ce dernier ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, mais je me rappelle que cela a parfaitement rempli son office (en revanche j’ai totalement oublié de le prendre en photo…) ! Les plats et les desserts étaient en revanche assez remarquables, et je pense même que le Celebration Cake restera mon dessert préféré du séjour ! Juste avant que nous ne soyons servis, les serveurs ont pris en mains l’animation du repas, et nous ont distribué des feuilles de papier sur lesquelles était imprimé un gabarit de corps humain assez synthétique, dans lequel chacun a dessiné son autoportrait. Comme je suis illustratrice j’ai particulièrement apprécié ce petit jeu, mais il a donné du fil à retordre à la plupart des convives, notamment nos amis les Cruz ! Tout le monde s’est toutefois bien amusé à dessiner et admirer les chefs-d’oeuvre des voisins de table, puis Nikola a ramassé nos copies et nous a félicités pour notre talent à tous ! Quelques minutes plus tard nous avons eu la surprise de voir nos petits personnages s’animer sur les écrans de l’Animator’s, au milieu de scènes de film Disney dans lesquels ils se sont trémoussés sous les rires de la salle. J’avais déjà vu des photos de dîners semblables dans des Trip Reports sur Disney Central Plaza, mais comme souvent dans ce genre de situation, la surprise est entière quand on vit l’expérience soi-même ! Vraiment ce dîner fut mémorable, mais nous n’avons pas trainé à table une fois nos desserts dégustés, nous devions en effet nous rendre dans le lobby en compagnie des Cruz pour l’animation « Till We Meet Again ». Nous savions que nous allions revoir Nikola et Helen au petit déjeuner à l’Animator’s avant de débarquer le lendemain matin, nous avons donc quitté le restaurant assez sereinement !

Lorsque nous sommes arrivés au Deck 5 (soit sur la coursive donnant sur le lobby situé au Deck 4) ce dernier était déjà noir de monde et nous avons peiné à trouver une place pour nous accueillir tous les six. Nous avons donc assisté à « Till We Meet Again » du mieux que nous pouvions, en nous contorsionnant derrière les autres passagers pour apercevoir les marches du lobby d’où sont descendus la bande à Mickey ainsi que d’autres personnages pour rejoindre le Deck 4. Nous nous attendions à voir un mini-show un peu plus magique et conséquent, de l’envergure d’Adventures Away, mais il faut admettre que « Till We Meet Again » nous a un peu laissés sur notre faim. Il s’est résumé à ce petit défilé et une allocution du capitaine, puis les Characters présents dans le lobby ont pris la pose avec les passagers qui le souhaitaient, permettant à madame Cruz et ses filles d’immortaliser une rencontre avec Donald (qu’elles n’avaient pu faire plus tôt pendant le voyage, étant donné que la petite famille était en excursions chaque jour à terre) ! Malgré cette petite déception quant à cette dernière animation, nous n’avons pas eu à nous plaindre puisque comme toujours l’ambiance était là, et tout le lobby résonnait de voix joyeuses. Comme à chaque instant passé à bord du Magic, la poussière de fées et le bonheur étaient bien présents ce soir-là ! Après avoir retrouvé monsieur Cruz qui était parti en cachette faire une photo avec le Capitaine Crochet (ça nous a tous bien fait rire), nous n’avions décidément pas le coeur à nous dire déjà au revoir, aussi nous avons décidé de finir la soirée au bar Fathoms comme nous avions fait la veille.

Nous avons pris place autour de la scène du bar lounge et avons participé à un blind test musical sur les années 80 en sirotant un Coca Light de la fontaine. Après le jeu terminé, la CM en charge de l’animation du Fathoms a distribué des colliers flocons de neige lumineux (nous en avions déjà reçu la veille, nous en avons rapporté une belle collection), et le bar s’est transformé en boîte de nuit flottante. Nous avons profité de ces derniers moments d’amusement avec les Cruz, puis nous sommes dirigés vers le lobby où nous nous sommes dit au revoir avant de regagner les Decks de nos cabines respectives. Les Cruz devaient être au premier des deux rendez-vous de débarquement le lendemain matin, soit à 6h30, leur nuit de sommeil promettait d’être courte ! Ce moment fut très émouvant, on n’avait vraiment pas envie de se quitter après une semaine pareille ! Je n’aurais jamais cru qu’on s’attacherait à ce point à cette famille rencontrée seulement six jours plus tôt. Nous avons échangé de gros hugs et nous sommes promis de rester en contact, puis Zouzou et moi avons pris les escaliers pour aller nous coucher. Mais avant cela nous nous réservions un dernier petit plaisir dans notre cabine ! Nous avons commandé des fruits au room service, malgré nos estomacs pleins ! Nous regrettions de n’avoir pas plus profité de cet avantage pendant le voyage ! Après avoir rassemblé nos affaires et réglé notre réveil sur 6h (je devais passer à la boutique Shutters récupérer nos photos avant notre petit déjeuner) nous avons allumé la télévision et nous sommes endormies devant Raiponce.

Je pourrais terminer mon récit sur ce billet mais j’ai prévu un dernier post pour le lendemain matin ! Vous n’êtes pas encore au bout de votre lecture ! A très vite donc !

An Enchanted Day At Sea

Vers 10h du matin ce vendredi 18 août, nous quittions notre cabine 6089 avec la satisfaction du devoir (de la valise) accompli pour profiter une dernière fois (avant la prochaine) de notre QG de vacances : Quiet Cove. Évidemment cette session piscine fut teintée d’un blues certain, mais d’un autre côté ce fut sans doute la fois où nous y sommes arrivées le plus tôt dans la matinée. Cette journée ne comportant pas d’escale, nous savions que le Deck 9 serait bientôt noir de monde, aussi nous avons investi nos transats avec encore plus de conviction que d’habitude. Un peu de bronzage, un peu de baignade, quelques minutes de jacuzzi, puis on recommence ! Après environ deux heures à répéter cet enchainement, nos estomacs se sont rappelés à notre bon souvenir, il était temps de prendre un déjeuner bien mérité (pas tant à vrai dire, mais comme dit le proverbe « calories don’t count at Disney ») ! A ce moment-là nous avons réalisé que nous attendait le lendemain une longue journée à Barcelone avant notre vol retour vers Paris, et qu’il serait bienvenu d’avoir quelques bricoles à grignoter sur le chemin de l’aéroport. Pour ne pas perdre nos transats, Zouzou et moi sommes allées chacune notre tour chercher les munitions réclamées par nos ventres de goinfres : assortiments du buffet du Cabanas pour toutes les deux, avec en prime un burger du Boiler Bites pour moi (excellent au passage), ainsi que quelques parts de fougasse et des fruits pour notre journée Barcelonaise. Je précise qu’il est arrivé (comme ici) pendant le voyage que je ne prenne qu’une assiette en photo sur les deux, si nous mangions sensiblement la même chose ou si un de nos plat était très similaire à un repas précédent ! Lorsque nous traversions le Deck 4 Zoé s’est amusée à prendre en photo les flots défaits par le passage du navire, et on a eu un petit délire en se faisant la réflexion que l’écume blanche rappelle les motifs de la crépine de porc (eh oui, on s’amuse d’un rien) !

Nous avons déjeuné sur nos transats au bord de l’eau, et avons profité encore un peu de l’espace adulte avant de lui dire au revoir pour de bon (jusqu’à notre prochaine croisière), le coeur gros et le moral dans les chaussettes. Nous étions toutefois heureuses de passer un peu de temps dans notre cabine adorée, et de nous préparer pour les Meet and Greets du jour ! Ces derniers furent toutefois un peu décevants, du fait de l’absence de photographes (occupés toute la dernière journée au traitement des photos et impressions – nous l’avons appris ce jour-là et nous en souviendrons c’est sûr), et de nouveaux costumes. En effet, la bande à Mickey était vêtue ce jour-là de ses attributs nautiques (que l’on adore malgré tout). Nous nous sommes donc contentées de prendre une photo avec Mickey puis Minnie seulement. Nous leurs avons fait de gros câlins qui voulaient dire « on a hâte de vous revoir à Paris ou sur un bateau », puis avons décidé d’aller profiter du Deck 4 qui est tellement agréable à parcourir lorsque le bateau navigue ! Cette longue promenade (dont nous avons profité pour faire quelques photos toutes les deux) fut assez émouvante, d’autant que la mer était baignée d’une lumière féérique, bref il ne manquait que des violons pour que l’on passe du rire aux larmes (mais nous sommes des filles plutôt rigolotes alors même quand on pleure on finit toujours par rire).

DAY7_4DAY7_5DAY7_6

Après avoir fait le plein du bon air de la Méditerranée, nous avons rejoint le Walt Disney Theater où nous avons pu nous installer où nous voulions. Le show Disney Dreams – An Enchanted Classic est sans conteste le plus réussi que nous avons vu pendant le voyage, en tout cas celui qui nous a le plus impressionnées. Je ne serais pas étonnée que de nombreux spectateurs lui préfèrent Tangled: The Musical, mais la quantité de films Disney mis à l’honneur dans ce spectacle, l’ambitieuse scénographie, et le thème même de l’histoire nous ont marquées plus que les autres ! Il raconte les aventures d’une petite fille qui reçoit la visite de Peter Pan alors qu’elle va se coucher, et ensemble ils se rendent dans divers films Disney. Pour les citer : Aladdin, Cendrillon, La Petite Sirène, La Belle et la Bête, La Reine des Neiges et Le Roi Lion. Chaque tableau est magnifique, les chansons interprétées avec force nous ont fait frissonner, les chorégraphies sont superbes, et l’histoire très immersive. Le final réunit sur scène les différents personnages présents tout au long de l’histoire, avec Mickey et Minnie en invités de marque. En bref ce show est une merveille. Comme d’habitude, j’ai cherché des photos sur Google pour vous donner une idée de ce que nous avons vu !

Ce moment magique et quasi parfait a toutefois été légèrement perturbé par le manque de respect des spectateurs assis autour de nous… Nous étions entourées par une famille très nombreuse de tous les côtés, notamment par une rangée de mamans assises devant nous qui ont passé une partie du show à se montrer des photos sur leurs téléphones, faisant circuler ceux-ci sur une bonne partie de la rangée tout en discutant à voix haute. Il faut ajouter à cela l’état de leurs sièges et du sol après leur départ, jonchés de popcorn, de verres à moitié pleins renversés, et autres détritus divers. Nous avons été très peinées de voir que le travail extraordinaire des CM sur le navire peut être à ce point bafoué par quelques (heureusement peu nombreux) passagers irrespectueux… Imaginez qu’ils ont du remettre la salle en état pour les spectateurs de la seconde séance, bref les mots me manquent pour qualifier ce que nous avons vu. C’est ainsi assez dégoutées et tristes que nous avons pris la direction de l’Animator’s Palate pour ce « dernier » (vous avez remarqué comme je déteste employer ce mot) dîner en compagnie de nos amis de Floride (ne vous inquiétez pas on a très vite retrouvé le moral) !!

Till we meet again

Près de deux mois et demi après notre retour de croisière, je commence le récit de notre dernier jour à bord du Magic (dernier jour de première croisière, cela va sans dire) ! Je n’arrive pas à croire que nous sommes rentrées depuis si longtemps, et pourtant ! Allez c’est parti pour le résumé du vendredi 18 août 2017, second « day at sea » de notre circuit méditerranéen !

Ce matin là nous devions nous lever particulièrement tôt car j’avais réservé pendant l’été un Character Breakfast… à 8h du matin ! Pourquoi si tôt, et pourquoi le dernier jour allez vous me demander. Et bien car s’agissant de notre première croisière je n’avais aucune idée de ce que nous ferions de nos journées, ni de comment fonctionnent les rencontres de personnages à bord. Aussi je ne voulais pas risquer de nous faire « perdre » une matinée avec un petit déjeuner plus tardif, ni d’être mal préparées si nous avions pris ce dernier plus tôt pendant le séjour. Mais j’ai appris de cette expérience que prendre ce repas à 9h du matin nous aurait largement permis de profiter de la matinée, et que pour les photos il n’y avait rien à préparer puisque ces dernières sont prises un peu à l’arrache, ne bénéficiant pas du service Photopass. On fera donc différemment la prochaine fois ! Ce repas n’a clairement pas été un des points forts du voyage, mais cela reste un souvenir très sympathique. En sortant de table nous nous sommes dit avec Zouzou qu’on aurait pu s’en passer, mais après coup je pense que je réserverai de nouveau le Character Breakfast (qui est sans supplément) si nous faisons d’autres croisières DCL ! Revenons rapidement sur ce petit déjeuner !

CHARACTER-BREAKFAST_1

La veille nous avons trouvé une enveloppe laissée par Ryan sur le bureau de notre cabine, contenant nos tickets pour le Character Breakfast. Nous avons découvert à ce moment là que nous allions prendre notre petit déjeuner à l’Animators Palate, quelle joie ! Le matin nous nous sommes pomponnées au minimum puisque nous comptions profiter de la visite des personnages pour nous faire tirer le portrait (vous commencez à nous connaitre) ! Arrivées au restaurant nous avons dû remettre nos tickets au head server, puis avons été conduites à notre table, pour l’occasion différente de celle où nous avons pris tous nos dîners (ainsi que notre petit déjeuner le jour du débarquement, mais j’expliquerai ça plus tard). Une fois installées, un serveur inconnu s’est présenté pour nous remettre le menu, et nous proposer des viennoiseries. Nous avons été déçues de ne pas être servies par Nikola, mais cela se comprend vu l’heure. En revanche notre serveur d’un jour avait un si fort accent, tout comme nous, que la communication a été assez compliquée (ce fut la seule fois du voyage). A cause de ça nous avons commandé assez succinctement, et plus tard n’avons pas osé demander à être resservies, dommage (mais pas si grave vu que nous allions déjeuner au Cabanas plus tard) ! Pour ne pas déroger aux bonnes habitudes, nous avons choisi des gaufres, pancakes, saucisses, hashbrowns, et un bagel au saumon et cream cheese pour Zouzou !

CHARACTER-BREAKFAST_5CHARACTER-BREAKFAST_7CHARACTER-BREAKFAST_6

Entre deux bouchées nous avons donc reçu la visite de Mickey, Minnie, et Dingo (notre trio de chouchous en somme) ; le point culminant et l’intérêt véritable de ce Character Breakfast. Sauf qu’en fait… et bien c’est une gymnastique assez délicate. J’imagine que nombre d’entre vous ont déjà mangé à l’Auberge de Cendrillon, ou pris un brunch à l’Inventions, mais ce n’est pas notre cas alors cette expérience fut une première. C’est ce qui a fait que nous avons pensé un moment ne pas réitérer ; pendant un repas avec personnages il est difficile de profiter de ce qu’on mange, ET de la rencontre. Il faut sans cesse s’interrompre, la nourriture refroidit, il faut aller vite, et j’en passe. Mais avec le recul je trouve que c’est sympa, malgré les rides matinales, les assiettes à moitié entamées dans le cadrage des photos, c’est toujours une vraie joie de recevoir un câlin de son personnage favori !

Après le déjeuner nous attendait une tâche des moins sympathiques, mais néanmoins nécéssaire… FAIRE NOTRE VALISE. La matinée n’était que peu avancée alors, mais nous avions décidé de nous débarrasser le plus tôt possible de cette corvée doublée d’un crève-coeur, pour ne pas avoir à y penser dans la journée. Ce fut une belle galère je vous le dis. Avec seulement deux valises taille cabine et un sac à dos Vans à notre disposition (qui étaient déjà presque pleins lors du voyage aller) – la faute au supplément bagage exorbitant de la compagnie d’aviation – ranger nos affaires s’apparenta à compléter un niveau dur de Tetris. Forcément, on n’a pas eu la main légère sur les souvenirs et cadeaux ! Anecdote amusante (ça faisait longtemps) : au début du séjour nous utilisions les produits de douche Disney Cruise Line, et quand j’ai eu fini le conditioner capillaire (au parfum dingue de sel de mer) je suis allée en redemander au Guest Services. Le lendemain Ryan avait déposé un set entier de produits dans la salle de bains. Du coup nous l’avons mis dans notre valise, nous disant que cela ferait un souvenir sympa à ramener (coucou maman) ! Ce que nous ne savions pas (car nous sommes des nigaudes inexpérimentées) c’est que quand la personne qui fait votre chambre voit que vous n’avez pas de produits à disposition dans la salle de bains, elle vous en remet ! C’est ainsi que tous les jours nous nous sommes étonnées de voir le stock renouvelé sans que nous le demandions, car nous rangions systématiquement les produits pour les rapporter (maintenant on saura haha) ! Ca a fait de nombreux heureux à notre retour !

SUITCASE

Pour faire durer le plaisir, la suite dans un prochain post !