DLP NY 2018 5/6 – Shine bright like a Glow-tini

Chacun notre tour nous avons occupé la salle de bain pendant un temps conséquent et néanmoins nécessaire, pour masquer la fatigue et nos pores ultra dilatés par le sauna. Nous avons revêtu nos tenues de réveillon et nous sommes collé maints accessoires bling bling dans les cheveux et les oreilles avant de nous rendre au bar de l’hôtel. Le New York City Bar nous tendait les bras avec ses lumières tamisées et son ambiance jazzy. Nous avons commandé deux Big Apple (le cocktail original de l’hôtel), un Glow-tini bleu, et un drink à base de champagne pour Romi la diva. Cet apéro classieux fut des plus agréables, et nous avons profité du confort du bar pépouze pendant une petite heure. On y serait bien restés toute la soirée mais nous avions prévu d’aller assister à l’Incroyable Noël de Dingo, et pour cela il nous fallait sortir affronter le froid et la pluie.

intronycb_1nycb_3

Ce show fut une nouvelle première pour Zouzou et moi, et il nous a beaucoup plu (même si les décors sur écran géant c’est toujours pas notre came). L’histoire très mignonne, les super costumes, et les projections tout autour de la ToT, c’est un chouette petit spectacle de Noël. Pour ne rien gâcher, quand Dingo est de la partie ça marche à tous les coups avec Zouzou. Prochain arrêt : le MacDo du Disney Village. Ce dernier était plein comme un oeuf, et il a pratiquement fallu se battre pour récupérer notre commande (en entier, et tous en même temps surtout). Mais nous avons triomphé sur la foule, et une fois rentrés nous avons installé notre petit festin sur la table. Les burgers furent accompagnés d’une tournée de rosé, cela va sans dire. DJ Romi a repris du service pour parfaire l’ambiance de fêtes qui régnait déjà dans notre chambre. La dernière frite engloutie, nous avons procédé à l’échange des cadeaux. Une image vaut mieux que mille mots, voici ce que le Père Noël nous a apporté à l’Hotel New York !

domackdo_2kdo_1

A ce moment de la soirée nous étions repus et un peu éteints, mais Romi ne comptait pas nous laisser végéter de la sorte. Il avait prévu de payer sa tournée au Billy Bob’s en guise d’after, où il nous a pratiquement trainées de force (après une petite session de J-Pop histoire de re-dynamiser la troupe). Comment décrire avec les mots justes cette deuxième partie de soirée ? Et bien un seul suffit : LATINO.
Je pourrais ajouter « guet apens ». En effet, le hasard a fait que nous avons débarqué en pleine soirée à thème, et vous l’aurez deviné ce n’est pas notre style musical favori. Ce serait plutôt l’avant-dernier. Hum, non, le dernier. Mais la bière et la vue sur la piste de danse aidant, nous avons profité de l’ambiance à notre manière ! Romi a réussi à entrainer Zouzou sur le dancefloor pour quelques pas de danse, et Lou Bega nous a ambiancés à l’unisson sur Mambo No. 5. Clairement nous avons bien rigolé, de nombreuses vidéos dossier furent filmées dans le feu de l’action, mais comme dit le célèbre dicton « what happens at Billy Bob’s stays at Billy Bob’s » (y compris le nichon d’une amatrice de danse latino qui s’est fait la malle de son cache-coeur discrétos entre deux entrechats).

3 réflexions sur “DLP NY 2018 5/6 – Shine bright like a Glow-tini

  1. Ah ah!! Article bien rigolo! Surtout sur la fin! Sans compter que je ne vous imagine pas du tout danser sur de la musique latino!! Belles photos, comme toujours! Merci les filles! ❤️😘

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s