DLP VNP 2019 2/7 – Retour dans le bus de l’enfer

Pour ce premier chapitre de nos aventures à Villages Nature Paris, je vais commencer par un petit point information à l’usage des lecteurs qui ne le connaitraient pas. Villages Nature Paris est un complexe hôtelier / de loisirs éco-friendly, crée par Center Parcs en partenariat avec Disneyland Paris, et qui fut inauguré en septembre 2017. Il se compose de cottages et appartements qui entourent l’Aqualagon, site aquatique indoor / outdoor, le tout lui-même entouré de forêts (et de boutiques, restaurants, activités variées). Si l’appartenance ou non de Villages Nature au resort Disney est restée plutôt floue depuis son ouverture, Disneyland Paris l’a récemment officiellement reconnu comme partie de son offre hôtelière, l’associant à son voisin le Davy Crockett Ranch (ah, notre bien aimé Davy). Mais si la gestion de VNP est partagée par Center Parcs, Disneyland Paris, et Pierre & Vacances, il reste en pratique avant tout un complexe Center Parcs. Disney est totalement absent du concept, on n’y trouve aucune thématisation ni activité en rapport avec ses parcs tout proches. Certains amateurs de séjours à thèmes (comme nous) regrettent que Villages Nature Paris n’ait pas été développé comme un mariage entre les deux concepts. Imaginez un village de cottages Disney, et un parc aquatique thématisé dans le genre de Blizzard Beach en Floride ? Enfin ce qui est fait est (ni) fait (ni à faire) ! Mais je ne voudrais pas vous spoiler plus avant, alors revenons à nos moutons (ou plus précisément à nos mulets) !

Comme d’habitude, les copains et nous étions fort excités à l’approche de ce séjour. La veille du départ pour Villages Nature (AKA « le VN ») nous avons soigneusement parcouru nos check-lists pour ne rien oublier. Machine à pizzas, Twister, tenues stylées pour aller au bowling, cadeaux pour le Secret Santa (c’est Noël toute l’année chez les Trappeurs !) et j’en passe. Vendredi arriva enfin ! Zouzou, Flav et Romi avaient décidé de se retrouver autour de midi pour faire quelques attractions au parc, je les y ai retrouvés en sortant du travail pour un petit BTM bien mérité (ou plutôt une petite sieste pépouze dans BTM). Les Pejat, alors sur la route, devaient nous retrouver directement au cottage plus tard dans la soirée.

BTM

Après avoir récupéré notre énorme chargement à la consigne (on commence à avoir l’habitude de ce petit manège), nous avons pris le chemin de la gare routière. Là-bas nous attendait… LE BUS 47 ! Celui-là même que nous avions pris en mode Pékin Express pour nous rendre au Davy Crockett quelques mois-plus tôt (si vous voulez vous rafraîchir la mémoire, c’est par ici). Ce ne fut pas sans émotion (ni sans être totalement trempés par le déluge qui ravageait alors la Seine-et-Marne) que nous avons hissé nos valises dans le bus, et nos séants fourbus sur les sièges. Nous avions oublié ce détail, mais sachez que ce bus est payant (contrairement aux navettes qui desservent les hôtels Disney du resort).

BUS_1BUS_2BUS_3

Arrivés au terminus, nous nous somme dirigés vers la réception du VN pour procéder au check-in. Accueil sympathique, mais infos du jour écrites sur tableau Velleda, lumières éteintes car la réception ferme à 20h (passée cette heure c’est un agent de sécurité qui procède à l’enregistrement), bref, ça manque un peu de magie cette histoire. Une fois nos contrefaçons de MagicBands aux poignets, nous avons clopiné vers l’arrêt de bus qui dessert la « boucle » (ou loop), en lâchant ça et là quelques jurons parce que quand même, quel temps de cochon. 7 minutes et demi plus tard, une mini-navette nous prit à son bord pour nous recracher deux arrêts plus loin, aux abords de nos quartiers pour le week-end. Avantagé par ses immenses guiboles, Romi s’élança le premier en direction du cottage #3318. Il ouvrit prestement la porte et s’écria « hé les meufs, je crois qu’il y a encore des gens qui habitent ici ». C’est grosso modo à ce moment-là qu’on a compris qu’on n’allait pas kiffer cet endroit.

PARCELLE

3 réflexions sur “DLP VNP 2019 2/7 – Retour dans le bus de l’enfer

  1. Ah ah!! La photo où vous êtes dans l’attraction est à mourir de rire!

    Bon, j’attends la suite avec impatience, moi je ne déteste pas cette maison en bois qui s’inscrIt parfaitement dans le paysage… affaire de goût!

    Bisous mes so6!😊💖❤️💖

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s