DCL ALASKA 2019 6/11 – A FRIENDLY NEIGHBORHOOD

Jour 3 : Lorsque j’ai ouvert les yeux vers 7h30 j’ai cru que j’avais vaincu le jet lag. C’était sans compter sur le changement d’heure qui s’était opéré dans la nuit, puisque nous étions désormais en Alaska. Qu’à cela ne tienne, 6h30 ou pas j’ai enfilé mon ciré et ai grimpé jusqu’au Deck 9 pour récupérer notre dose de caféine. Je fus accueillie à l’extérieur par une brume si épaisse qu’on n’y voyait pas à 3 mètres devant soi. Même l’océan était indétectable, on aurait presque cru que le Wonder flottait au milieu de nulle part. Un coup de corne de brume retentit soudain, me faisant presque tomber à la renverse de surprise (et de peur). Mais cette ambiance un peu irréelle était très excitante. Nous étions enfin en Alaska, et même si la météo ne se prêtait présentement pas à faire trempette dans la piscine, une montagne de découvertes nous attendait dans les jours à venir. Nous n’avions pas d’excursion prévue pour cette journée, mais les activités du Navigator et une petite promenade à Icy Strait Point nous tiendraient occupées pendant cette première escale américaine.

SWEATERWEATHER_3SWEATERWEATHER_2SWEATERWEATHER_4SWEATERWEATHER_1

Nous avions repéré sur le programme un Meet and Greet matinal avec Spider-Man à l’Oceaneer Club, l’espace de jeu dédié aux 3-12 ans. Nous n’avions pas eu l’occasion de le visiter sur le Magic, mais cet endroit s’est révélé être un petit bijou de décoration, avec sa réplique de la chambre d’Andy et ses livres gigantesques. C’est dans l’espace thématisé Avengers que nous avons rencontré l’homme-araignée, avec qui nous avons passé un moment plutôt rigolo.

OCEANNER_4OCEANNER_6OCEANNER_5OCEANNER_3OCEANNER_2OCEANNER_1

Il était encore tôt quand nous avons quitté le club et nous n’avions qu’une hâte, aller ENFIN prendre un petit déjeuner au Cabanas. Nous attendions cela depuis notre retour du Magic, pouvoir à nouveau nous goinfrer de gaufres Mickey accompagnées de saucisses aux herbes, de bacon, et mille autres délicieux accompagnements. Cette année nous avons eu un sérieux coup de cœur pour les œufs Bénédicte, dont la recette change tous les jour. Ils sont tantôt garnis de dinde, de chorizo, d’épinards, de bacon ou encore de pulled pork. Généreusement arrosés de sauce hollandaise ils deviennent encore plus délicieux, nous n’avons plus pu nous en passer du séjour.

ICY_3ICY_2ICY_4ICY_5

Après le petit déjeuner, je voulais profiter de notre planning assez léger ce jour-là pour aller au Disney Vacation Planning desk, pour poser quelques questions. Vu la longueur de la file d’attente – on prend un ticket virtuel comme à la boucherie et on reçoit une notification sur l’application quand notre tour est arrivé, c’est plutôt bien fichu – nous avons décidé d’aller chercher un chocolat chaud et de le siroter dans les canapés. On pouvait apercevoir Icy Strait Point depuis les hublots du Deck 4. Tout d’un coup j’ai avisé une masse maronnasse qui passait sur la coursive extérieure, et je me suis levée d’un bond. « C’est KODA » ai-je crié aux oreilles de Zouzou, lui crevant à moitié le tympan dans mon entrain. Ni une ni deux, nous sommes allées à sa rencontre, notre chocolat à la main. L’adorable ourson était accompagné par notre ami, l’ami de Peter, qui se dévouait pour prendre des photos en l’absence de photographe pour les Meet and Greets extérieurs (à l’iPhone, d’où le grain). Nous savions que Koda fait partie des M&G « bonus » de cet itinéraire, on peut en effet faire quelques rencontres  surprises en Alaska quand la météo s’y prête, mais c’est vraiment la jungle quand cela arrive (vous verrez à quel point dans quelques jours).

ICY_1KODA_2KODA_1

Midi arrivait déjà et nous étions toutes les deux en proie à un énorme coup de barre. Pour la première fois depuis notre arrivée à Vancouver, nous avons consenti à aller nous allonger pour une petite sieste, histoire de ne pas être HS avant la fin de la journée. Nous nous sommes mises au lit devant le film live Cendrillon et avons dormi par intermittence, pour nous réveiller devant la version animée qui passait ensuite. Il était trop tard pour aller déjeuner au Cabanas, mais je suis montée chercher des wraps et du café sur le Deck 9, et nous avons commandé un plateau de fromage, une salade grecque et une pizza pepperoni au room service.

ICY_6ICY_7ICY_8ICY_9

De nouveau d’attaque, nous avons rejoint les Decks 3 et 4 pour les Meet and Greets du jour, et pas n’importe lesquels puisque nous allions enfin rencontrer Mickey et compagnie dans leurs tenues « alaskaiennes ». Tic et Tac ont fait le show en imitant une scène de room service à mourir de rire pendant 5 minutes, un grand moment de comédie. Dans l’une des files d’attente nous avons croisé Mark et Ulrich et en avons profité pour faire plus ample connaissance. Après avoir rencontré tous les personnages qui étaient de sortie (à part Pluto mais bon…), nous avons décidé d’aller nous promener ensemble à Icy Strait Point.

MEETSICY_6MEETSICY_3MEETSICY_4MEETSICY_2MEETSICY_1MEETSICY_5MEETSICY_7

Unique escale touristique privée d’Alaska, Icy Strait se situe en lisière de la ville d’Hoonah, sur le détroit Icy (c’est le petit point géographie du jour, you’re welcome). Elle appartient à une communauté locale qui l’entretient également, et dont la mission est de préserver et faire découvrir sa faune et sa flore. Icy Strait Point peut également s’enorgueillir de posséder la plus longue tyrolienne du monde. Son kilomètre et demi de descente avec vue sur le détroit nous a paru très séduisant, mais à plus de 100$ le ticket par personne nous avons préféré nous abstenir d’éclater la cagnotte de la semaine, et faire une promenade pédestre à la place. Nous avons ainsi flâné le long de la jetée et admiré le paysage en pleine heure dorée, ainsi que les adorables maisons plantées face à l’océan.

ISP_5ISP_3ISP_4ISP_2ISP_1ISP_7ISP_6

A notre retour nous avons fait un saut à la fontaine à boissons avant d’aller nous installer tous ensemble face au Funnel Vision sur le Deck 10, car en ce début de soirée un show Frozen devait se tenir en plein air. Pendant les préparatifs du voyage j’avais d’abord cru que ce spectacle faisait partie d’une soirée à thème Frozen, en remplacement de la soirée Pirates absente de ce circuit. Si le diner et quelques animations ce jour-là étaient bien dédiés à la Reine des Neiges, l’ampleur de l’événement est relativement moindre dans l’ensemble. Nous avions prévu une tenue spéciale que nous avons du coup préféré garder pour une autre occasion à bord (toute trouvée, vous verrez ça bientôt) ! Pas de Meet and Greets Frozen non-plus, à part le « Frozen Gathering » qui se réserve en avance de préférence, mais qui se tient tous les jours il me semble. Le Wonder a largué les amarres peu avant le début du show, et nous avons profité d’une vue à couper le souffle pendant qu’il s’éloignait d’Icy Strait, on pouvait voir des arbres et encore des arbres à perte de vue entourant la structure du navire. Le show en lui-même fut très sympa, et s’est terminé par une tempête de neige, déclenchée bien sur par la reine Elsa.

FREEZINGTHENIGHT_1FREEZINGTHENIGHT_3FREEZINGTHENIGHT_2

C’est de nouveau à Tiana’s Place que nous étions attendus ce soir-là, notre rotation nous faisant l’enchainer deux diners de suite. L’Animator’s Palate se serait mieux prêté au menu Frozen, mais on ne choisit pas sa rotation ! Plusieurs plats à base de saumon nous furent proposés, et à l’exception d’une ou deux entrées assez basiques nous avons comme d’habitude très bien dîné. Nos camarades de table et nous-mêmes avons toutefois été d’accord sur le fait que la nourriture servie sur le Magic est un cran au-dessus de celle du Wonder, allez savoir pourquoi. Au moment de choisir les desserts, impossible de me décider pour une option ou une autre, j’ai donc demandé à Mike de nous apporter non pas deux desserts à partager, mais quatre. Zouzou était à moitié effondrée en voyant arriver toutes les assiettes. Yannick m’a demandé si je comptais manger la nappe ensuite, mais n’étant pas sure des ingrédients entrant dans sa composition j’ai préféré m’abstenir. Tout en dégustant ces différents mets d’inspiration nordique, nous avons continué à papoter avec notre petite bande, dont tous les membres sont des globe-trotteurs Disney chevronnés. A nous huit nous avons plus que largement fait le tour des parcs et navires Disney, ce qui nous a fourni mille sujets de discussion au fil de la semaine. Un photographe est venu nous tirer le portrait entre deux plats, comme souvent pendant la semaine. En me levant de table à la fin du repas j’ai remarqué que nos petites mamies n’avaient pas diné à la table 15, où donc avaient elles disparu ?

FROZENDINER_1FROZENDINER_9FROZENDINER_3FROZENDINER_4FROZENDINER_6FROZENDINER_2FROZENDINER_5FROZENDINER_10FROZENDINER_7FROZENDINER_8

Le lendemain matin nous partions en excursion pour la première fois, nous avons donc fait une rapide promenade digestive dans les boutiques avant de nous jeter dans notre grand lit. L’origami du soir était un mignon manchot, nous l’avons déplié à contre coeur pour nous enrouler dedans et regarder Pocahontas, avant que le marchand de sable ne vienne nous choper par le colback.

FROZENNIGHT_2FROZENNIGHT_5FROZENNIGHT_4FROZENNIGHT_3FROZENNIGHT_1

4 réflexions sur “DCL ALASKA 2019 6/11 – A FRIENDLY NEIGHBORHOOD

  1. J’adore lire vos articles qui sont toujours très bien écrits et remplis de vie ou de magie. Merci de partager ce très beau voyage, cela me permet de patienter jusqu’au mien qui sera ma première Croisière en mai 2020. J’ai juste une petite question concernant les repas, quand vous ratez le déjeuner et commandez le room service, cela est compris dans le prix de la croisière ou vous devez régler ce service à la fin ? Tout comme les 4 desserts (haha) ?
    Merci encore et hâte d’être au prochain article !

    J'aime

    1. Coucou ! Merci de nous lire et pour ton gentil commentaire aussi 🤗 Génial pour ta croisière à venir, tu fais quel navire / itinéraire ? Le room service est inclus dans la pension « complète » comprise dans le prix de la croisière. Il n’y a pas de repas à table programmé d’avance avec un restaurant et un horaire définis pour le matin ni le midi (sauf le matin du débarquement). Pour le petit déjeuner et le déjeuner tu es libre d’improviser, et de manger au buffet du Cabanas, ou d’aller chercher des snacks, ou encore de commander au room service (dispo 24/24) sans aucun supplément. Quand tu commandes au room service tu peux juste laisser un tip à la personne qui t’apporte ta commande. A part le restaurant Palo (dont je parlerai dans le prochain billet), le Quiet Cove Cafe, les bars, et les snacks servis au cinéma, toute la nourriture de ton séjour est comprise. Et si tu as un doute, si on ne te demande pas ta key to the world ça veut dire que tu n’as rien à payer 😉. Je crois que tu es membre de la même page FB que moi, n’hésite pas à me MP si tu as d’autres questions ! J’ai vu que tu es allée à WDW, je vais aller lire ton billet avec attention !

      Aimé par 1 personne

      1. Hello ! Merci infiniment pour cette réponse ultra précise, c’est vraiment adorable et ça me fait encore plus rêver haha
        Je pars sur le Disney Wonder en Alaska justement, d’où mon immense intérêt pour tes derniers articles (et prochains).
        Merci encore !

        Aimé par 1 personne

Répondre à Julie Lou Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s